Crédits


Quels sont les premiers hommes à avoir communiqué par écrit ?

cristina
37 ans
PARIS
RETOUR AUX QUESTIONS
Musée de l'hommme
Antoine Balzeau, paléoanthropologue au Musée de l’Homme

Les Égyptiens et les Sumériens sont les premiers à avoir utilisé l’écriture comme nous la définissons aujourd’hui. Mais l’art pariétal ou certains symboles gravés sur des objets dès le Paléolithique supérieur pourraient constituer les prémisses de l’écriture. 

 

 

Les plus anciennes traces d’écriture élaborées se rencontrent de manière quasi simultanée vers 3 300 ans avant notre ère chez les Égyptiens, notamment pour étiqueter des jarres et chez les Sumériens, sur des tablettes d’argile utilisées pour inventorier les marchandises. Elles évolueront peu à peu pour donner les hiéroglyphes et la graphie cunéiforme. Le premier alphabet est vieux d’environ 3 000 ans, l’alphabet phénicien qui associe un signe à un son.

 

Toutefois certains préhistoriens pensent qu’il existait des systèmes symboliques plus anciens, au Paléolithique supérieur. L’art pariétal des cavernes présente en effet des formes spécifiques et abstraites (traits, carrés…) dont on ne comprend pas le sens. Des symboles qui se répètent dans le temps et dans différentes grottes, qui a priori ne représentent rien, mais semblent être dessinés (ou écrits ?) avec une certaine logique.

 

Certains objets humains retrouvés en fouille sont également porteurs d’encoches ou de signes abstraits qui devaient avoir un  potentiel de signification en association avec un contenu mémorisé. Mais pour beaucoup de linguistes, pour qu’on puisse parler d’écriture, il faut une grammaire reliant les signes entre eux. L’invention de l’écriture marque la fin de la préhistoire et un tournant dans l’histoire de l’Homme, qui va savoir conserver la mémoire de son passé.

 

Propos recueillis par Rémi Pin  

Partagez :