Crédits


Lucy, c’était notre ancêtre ou pas ?

amelie
31 ans
CAEN
RETOUR AUX QUESTIONS
Musée de l'hommme
Antoine Balzeau, paléoanthropologue au Musée de l’Homme

L’australopithèque Lucy, découverte en 1974, n’est probablement pas un ancêtre direct de l’homme. Une étude précise de son squelette montre qu’il s’agit plutôt d’une tante ou d’une vieille cousine.

 

 

Lorsqu’on a découvert le célèbre Australopithecus afarensis Lucy en 1974, beaucoup de préhistoriens ont pensé qu’elle était un ancêtre direct de l’Homme, même si Yves Coppens, un de ses « découvreurs », a toujours répondu à cette question par la négative. L’affirmer était tentant. Avec ses cinquante-deux os, Lucy était le premier fossile aussi complet retrouvé, et l’on connaissait à l’époque très peu d’espèces d’australopithèques ou même d’espèces d’hommes.

 

On connaît aujourd’hui plus de dix espèces différentes d’Hommes, neuf espèces d’australopithèques, et trois espèces de paranthropes, parfois classifiées chez les australopithèques. Et aucun préhistorien ne peut affirmer aujourd’hui que cette liste est exhaustive.

 

En ce qui concerne Lucy, ses découvreurs ont démontré qu’elle pouvait se déplacer facilement par brachiation d’arbres en arbres, alors que d’autres espèces d’australopithèques contemporains de Lucy étaient uniquement bipèdes. Le fait qu’elle soit un ancêtre direct du genre humain est donc improbable.

 

Dans le long processus évolutif de l’Homme, affirmer que telle ou telle espèce est notre ancêtre direct n’est que pure spéculation, en particulier pour les plus anciennes. L’arbre évolutif de l’homme ne comporte pas que quelques branches… C’est plutôt un buisson très fourni qu’il est très difficile d’établir avec certitude. Lucy y figure bel et bien, mais ce n’est pas la mère de l’humanité, plutôt notre tante, ou une vieille cousine.

 

 

Propos recueillis par Rémi Pin

Partagez :