Crédits


L'Homme a-t-il toujours eu des règles d'hygiène ?

eLISE
25 ans
Paris
RETOUR AUX QUESTIONS

Assurément les premiers Hommes ne se lavaient pas le corps ou les dents quotidiennement… On trouve même des déjections dans les lieux de vie. Mais pour des hommes nomades et peu nombreux, la gestion des déchets ne posait pas les mêmes problèmes qu’aujourd’hui.

 

 

L’hygiène est une notion relative. Certains animaux enterrent leurs excréments, d’autres non, sont-ils pour autant moins « propres » ? Difficile d’en savoir beaucoup sur l’hygiène des Hommes préhistoriques, en tout cas ils n’en restent aucune preuve !

 

Homo erectus ou l’Homme de Neandertal se lavaient-ils le corps ? Assurément pas quotidiennement surtout pendant les périodes glaciaires qu’a connu Neandertal.

 

L’hygiène dentaire n’est pas bonne non plus, comme en témoignent les dépôts de tartre, les pertes dentaires et les abcès osseux. Toutefois, le fait d’enterrer les morts peut être considéré, en dehors de tout aspect symbolique et religieux, comme une pratique d’assainissement.

 

Concernant l’alimentation, les premiers représentants du genre Homo ont du apprendre à ne pas se nourrir d’aliments trop vieux, moisis ou qui risquent de les rendre malades.

 

Les Hommes préhistoriques se nourrissent de viande et de végétaux, ils fabriquent des outils, ils laissent donc des détritus (cendres, restes de nourriture, excréments…) souvent abandonnés dans les lieux de vie. On voit par exemple que certaines cavernes peuplées par des Hommes sont contaminées par des œufs de parasites et contiennent des coprolithes (déjections fossilisées). Mais les Hommes de l’époque sont peu nombreux et ces détritus représentent des quantités infimes par rapport à ceux que nous produisons aujourd’hui. Leur gestion n’est donc surement pas très problématique. C’est probablement au Néolithique que la gestion des déchets devient indispensable pour l’Homme, alors qu’il se sédentarise et vit dans les premiers villages.

 

Propos recueillis par Rémi Pin

VOIR LA FICHE DE L'EXPERT
Partagez :