Crédits


Depuis quand les êtres humains se donnent-ils des prénoms ?

Sophie
30 ans
Paris
RETOUR AUX QUESTIONS
Musée de l'hommme
Franz Manni, maitre de conférence en génétique des populations au Musée de l'Homme

Depuis que le langage existe, il y a fort à parier que l’Homme a commencé à nommer ses congénères. Dès les premières formes d’écriture, on trouve des inscriptions qui correspondent à des noms de personnes.

 

 

Identifier un de ses congénères par un nom est fondamental pour la vie d’un groupe. Dès lors que l’on dépasse la taille de trois ou quatre personnes et que les personnes ne sont plus en contact permanent, cela devient même indispensable, par exemple pour appeler quelqu’un, parler de personnes parties en expédition… 

 

Il y a donc fort à parier que l’Homme nomme ses congénères depuis que le langage existe. Il est difficile de dater précisément l’utilisation du langage par l’Homme, sûrement plusieurs dizaines de milliers d’années, par conséquent, il est délicat de dater les premiers prénoms ou surnoms.

 

Dès les premières traces d’écriture, qu’il s’agisse de tablettes cunéiformes Sumériennes en Mésopotamie ou de documents égyptiens, on retrouve en tout cas des inscriptions qui se différencient de la grammaire normale et qui correspondent à des noms de personnes.

 

Dans les millénaires qui ont suivi l’apparition des premiers écrits, les surnoms ont laissé place à des prénoms, puis à des noms, leur origine pouvant être influencée par les caractéristiques physiques ou la profession d’une personne. En France par exemple, les noms de famille ne seraient apparus que vers le XIIème siècle.

 

Propos recueillis par Rémi Pin

Partagez :